15 octobre 2017

Saint Mayeul

                        Comme mon humilité a des limites et que j'aime bien prévenir les gens quand je fais les choses bien, je précise à votre attention que je me suis tuée à la tâche sur l'autel de l'exactitude historique. J'ai donc : - passé trois heures à trouver des représentations de l'abbaye de Cluny telle qu'elle était sous saint Mayeul, et une calligraphie de manuscrits contemporains - passé trois autres heures à... [Lire la suite]
Posté par pinceauxdastrid à 12:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

29 août 2017

Saint Augustin

      Ça m'a toujours fascinée qu'on connaisse aussi bien les replis d'âme d'un évêque du IVe siècle. Aussi bien, voire mieux, que le for intérieur de Napoléon ou de Dalida. En refermant le treizième et dernier livre des Confessions, j'ai la vague impression d'avoir été assise deux heures en face d'un contemporain tout vivant ; magie de l'autobiographie, qu'il a inventée ! La prochaine réédition des Confessions pourrait porter ce bandeau publicitaire: "Prenez un café avec un père de l'Église". Mais une table... [Lire la suite]
Posté par pinceauxdastrid à 23:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 octobre 2016

Père du désert

              Bienheureux Charles de Foucauld : à ma génération de cathos, tout le monde a en tête au moins ce nom, ce sourire émacié en noir et blanc, cette trajectoire augustinienne de débauché saint-cyrien changé en ermite, et, brochant le tout, cette chanson, "Père, mon père, je m'abandonne à toi", reprise jusqu'à plus soif. J'ai été frappée à l'instant d'apprendre qu'il était né en 1858, alors qu'il est entouré d'une telle aura de modernité. Il est une rock-star :... [Lire la suite]
14 janvier 2015

La bleue et la rose

Deux portraits de soeurs en robe de soirée, mes cousines; parmis toutes les photos que j'avais rassemblées en secret, pour leur faire la surprise de leur portrait, ce sont leurs robes brillantes qui m'ont décidée, surtout la bleue, qui brille ET qui tourne (car même si mon goût pour les tatouages malabars et les paillettes violettes s'est estompé, j'ai conservé certains critères esthétiques de mes 5 ans).  
Posté par pinceauxdastrid à 14:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,